OBJECTIF PLAGE BLANCHE

OBJECTIF PLAGE BLANCHE

 

Voici le récit de notre dernière expédition au Maroc juste avant le confinement, du 10 au 15 Mars.

 

A peine une semaine après notre retour de Casablanca nous voila à nouveau sur les routes, direction le sud du Maroc.

 

Mirleft

 

Nous sommes partis en direction de Mirleft. Les routes sont toujours aussi belles. Nous avons fait une pause déjeuner au milieu d’un desert. Un coin plus que dépaysant!

 

versmirleftversmirleft2versmirleft3dejversmirleftdejversmirleft1dejversmirleft2

 

A Mirleft, nous avons posé notre tente dans l’enceinte du Gite Nomade.

 

https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g608441-d12976362-Reviews-Gite_Le_Nomade-Mirleft_Souss_Massa_Draa_Region.html

 

Nous avons été accueilli comme des rois. Ce gite accueille des voyageurs dans des chambres à louer, et il y a la possibilité de garer 3 campings cars dans la cour. Tout est fait pour que le séjour soit au top. Il y a une grande cuisine extérieure avec frigo, des sanitaires, un petit coin “salon” pour déguster un bon thé marocain.

 

gitenomade1gitenomade2gitenomade3gitenomade4gitenomade5gitenomade6gitenomade7gitenomade9gitenomade10gitenomade11

Une fois notre tente montée nous sommes partis à la découverte de ce petit coin de prédilection des surfeurs. Au cœur de la ville, peu de choses passionnantes. Enfin si, nous avons trouvé des Msemens pour le gouter.

 

gitenomade8

Mais au pieds du gite, une magnifique plage. Au dessus de celle ci est cachée une cabane en pierres, une cabane de pêcheur, qui a du coup une vue de rêve.

 

mireleft1mireleft3mirleft2mirleft4mirleft5mirleft6mirleft7mirleft8

 

Nous avons passé une super soirée à la lumière des bougies allumées par nos hôtes. Les enfants étaient ravis de pouvoir dormir près de leurs ânes et de découvrir que ceux ci étaient plus que bien traités. Nous avons cuisiné notre déjeuné du lendemain, un bon tajine de légumes!!

 

gitenomade13gitenomade12gitenomade14gitenomade15gitenomade16

Legzira

 

Au réveil, nous sommes allés chercher notre pain chez l’épicier du coin, puis nous avons rangé notre tente et nos affaires.

 

gitenomade17gitenomade18verslegzira

 

Nous avons ensuite repris la direction de Legzira. Il s’y trouve des arches naturelles dans les rochers que nous voulions découvrir. Plus nous roulions, plus nous nous trouvions dans une brume. Nous ne voyions rien à plus de 1metre. Nous nous sommes garés au dessus de la plage principale de legzira. Nous avons marché un petit moment sur la plage, dans un univers bien particulier. Nous étions dans l’humidité des nuages. Nous sommes allés à gauche, mais n’avons rien vu, puis à droite et rien non plus!!

 

legziraplage1legzira5legziraplage3legziraplage2legzira

 

Nous avons repris la voiture pour y accéder par dessus!! Mais une fois dans les hauteurs de la plage nous ne voyions toujours rien. Nous avons descendu la falaise, et continué de marcher un petit peu avant de découvrir la première arche. Nous avions du faire demi tour à quelques centimètres d’elle quelques minutes auparavant. Et l’arche la plus connue quant à elle,s’était effondrée. Quelle histoire!! Les garçons se sont baignés au milieu des rochers et des petites piscines naturelles.

legzira6legzira8legzira9legzira10legzira11legzira12legzira13

 

Nous sommes sortis de legzira et avons pris un chemin dans les hauteurs. Nous avons immédiatement retrouvé le soleil et la chaleur. Quelle vue pour déguster notre tajine!! Nous avons pu observer Legzira sous le soleil depuis les hauteurs.

 

hauteurlegzira3hauteurlegzira6hauteurlegzira5hauteurlegzira2hauteurlegzira4hauteurlegzira7hauteurslegzira1hauteurlegzira8

 

Fort Bou Jérif

 

Après avoir rechargé les batteries, nous voila partis vers Sidi Ifni. Nous avons juste traversé cette petit ville afin de nous engager sur les 10km de pistes pour atteindre Fort Bou Jerif. Un super moment sur une piste magnifique. Les enfants se sont mis au niveau du toit ouvrant pour profiter du paysage. On en a pris plein la vue.

 

verssidiifniversfortboujerif2versfortboujerif3versfortboujerif4versfortboujerif5versfortboujerif6

 

Au Fort, nous nous sommes arrêtés pour visiter les ruines et admirer la belle oasis.

 

versfortboutjerif1versfortboujerif7versfortboujerif8versfortboujerif9versfortboujerif10versfortboujerif11versfortboujerif12versfortboujerif13versfortboujerif14versfortboujerif15versfortboujerif16versfortboujerif17versfortboujerif18versfortboujerif19

 

Nous nous sommes aperçus en arrivant au camping que nous pourrions y retourner à pieds. Nous avons donc monté notre tente (on a eu l’embarras du choix pour l’emplacement devant partager le site avec un camion d’autrichiens!).

 

fortboujerif1fortboujerif2fortboujerif3fortboujerif4fortboujerif5fortboujerif6

 

Nous sommes ensuite repartis à pieds vers le Fort. Un moment de sérénité avec pour seul bruit, le coassement des grenouilles.

 

fortboujerif7fortboujerif11fortboujerif8fortboujerif9fortboujerif10

 

Ensuite nous avons filé vers la piscine, puis une bonne douche chaude. Le soir nous avons été au restaurant du site pour partager un bon couscous que nous avions au préalable commandé.

 

fortboujerif12fortboujerif13fortboujerif14fortboujerif15

 

Cet établissement a été repris par Pierre il y a 15 ans. Sur le site il est possible de louer des chambres dans deux hôtels distincts (plus ou moins luxueux), il y a l’espace camping. Certains voyageurs ont fait une halte lors de leur découverte du pays à cheval. Le restaurant est tenu par la femme de Pierre, la cuisine y est délicieuse.

 

https://www.boujerif.com/

 

fortboujerif16fortboujerif17fortboujerif18fortboujerif19fortboujerif20fortboujerif21fortboujerif22fortboujerif23

La plage blanche

 

Après une bonne nuit, et un bon petit déjeuner, nous avons pris la direction de la plage blanche, plage dont nous rêvions depuis des mois. Nous avons pris la piste au départ puis une  portion de route, toujours dans un cadre de ouf.

Et puis au loin, nous l’avons aperçu. Elle était en face de nous, et c’est à ce moment que je me suis rendue compte que comme nos avions laissé le coffre de toit au camping d’mi Ouaddar, les plaques de désensablage y étaient restées aussi!! Petit coup de stress d’autant que Pierre nous a déconseillé d’y aller car la marée monte. Juste au départ de la plage, Adrien va discuté avec trois personnes en poids lourds. Un couple d’autrichiens vient juste d’y passer, ils nous conseillent de prendre leurs traces sans rouler aux bords de l’eau. Un peu stressés, nous décidons de nous y engager. Nous en avons trop rêver, pour ne pas tenter de nous y engager. Nous restons dans les traces du poids lourd, quel sensation d’être seuls au monde; Les enfants se relaient sur les genoux d’Adrien pour conduire le 4×4. Nous pouvons apercevoir la carcasse d’une baleine, ainsi que celle d’un dauphin, des poissons. Et puis au milieu du trajet une mobylette avec un marocain qui vendait je ne sais quoi!!

 

plageblanche1plageblanche2plageblanche3plageblanche4plageblanche5plageblanche6plageblanche7plageblanche8plageblanche9

 

Nous avons roulé 40 kilomètres environ en longeant des dunes de sables magnifiques. Puis arrivés aux pieds de Fort Aoreora nous nous sommes engagés dans l’oued, quel kiff. Nous avons croisé des moutons, des chèvres et des caravanes de dromadaires avec des petits. Bon nous avons aussi été bouffé par des mini mouches dès que nous étions debout dehors.

 

oued1oued2oued3oued4oued5oued6oued7oued8oued9oued10oued11oued12oued13

 

Nous avons roule jusqu’à être bloqué dans l’oued, nous avons rate le passage pour en sortir!! Une fois sortis, c’est une piste de mini cailloux qui nous attendaient pendant près de 70 Km. Nous avons fait une halte pour grignoter un petit peu avant de repartir vers la route de Tan Tan. Nous étions contents de retrouver le bitume des images magiques plein les yeux.

 

oued14oued15oued16oued17oued18oued19oued20oued21

oued22

El Ouatia

 

Nous avons roule jusqu’à El Outia, ou nous nous sommes posés dans un camping. La seule place sans trop de vent était près de l’évier. Nous avons donc participé à tous les commérages du coin!! l’ambiance était glauque, les sanitaires pas nettoyés depuis quelques jours (Adrien a trouvé un chat mort derrière une porte de WC). Ce n’est pas notre meilleur souvenir de spot, mais nous étions aux bords de l’eau et nous avons pu aller visiter le port de pêche des le lendemain.

 

elouatia1elouatia2elouatia3elouatia4elouatia5elouatia6

 

Tan Tan Port

 

Il faut laisser son passeport à l’entrée, et venir avant 12h pour visiter le port.

Cette visite fut bien sympathique. Nous avons pu discuter avec des pécheurs qui préparaient leur bateau pour 5 jours en mer. les colis aux pieds du bateau pour la traversée étaient assez impressionnant: gros sacs de pain, des tomates, des œufs, beaucoup de sucres, du thé et des grosses bouteilles de gaz.  Dans ce port, il y a de petites embarcations, mais aussi de gros bateaux . Nous sommes passés par la vente directe ou il y avait un monde de folie!! Ce fut un bon moment.

 

porttantan1porttantan2porttantan3porttantan4porttantan5porttantan6porttantan7porttantan8porttantan9porttantan10

 

Ensuite nous sommes allés déjeuner dans le centre de la ville d’un bon poulet rôti, nous avons fait quelques courses. L’après midi fut plutôt calme sur la plage sous les nuages. En fin de journées nous sommes repartis à la quête de Msemens. On aura traversé toute la ville avant d’en trouver dans la dernière rue du bled. Nous en avons pris des sucrées au chocolat, et 2 salées aux oignons et cumins pour notre diner. Un régal!!

 

elouatiabiselouatiabis2elouatiabis3elouatiabis4villeelouatiavilleelouatia1villeelouatia2villeelouatia3

 

Ce fut dans ce camping que nous apprenions la fermeture des écoles en France ainsi que des bars et restaurants, et le début du confinement.Les gens étaient paniqués. Nous leur avons appris la fermeture des compagnies maritimes pour les 15 prochains jours. Un coup de massue pour ceux qui devaient rentrer dans les jours qui allaient arriver. Au Maroc il y avait 4 cas importés par des marocains ayant séjournés en Italie ou revenant de France. Nous avions hâte de quitter ce camping ou l’ambiance devenait déjà pesante.

 

Amtoudi

 

Nous sommes donc partis vers Amtoudi, pour y découvrir ses greniers ainsi que ses gorges. Nous avons pris un petit déjeuner typiquement marocain à Tan Tan chez une dame adorable. Ce fut un moment dont nous nous rappellerons longtemps.

 

tantan1tantan2tantan3tantan4versamtoudi1versamtoudi2versamtoudi3versamtoudi4versamtoudi5versamtoudi6versamtoudi7versamtoudi8versamtoudi9versamtoudi10versamtoudi11

 

Sur la route, nous avons beaucoup hésité à faire ce petit détour, nous ne voulions pas être bloqués dans notre tente loin de notre maison!! Mais nous avions l’intuition que nous pouvions y aller.

 

A Amtoudi le camping n’ayant pas une bonne réputation et n’ayant pas la possibilité de poser la tente car il n’y a que du bitume, nous avons trouver une petite auberge pour la nuit. Un coin magique ou nous avons pu mettre nos matelas dans une grande chambre commune. Le cadre de cette auberge est top. Son propriétaire est adorable, réservé mais aux petits soins pour ses clients. Nous lui avons commandé une omelette berbère pour tous les 4 pour le diner.

 

https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g16712443-d16709035-Reviews-Auberge_L_Ombre_D_Arganier-Amtoudi_Guelmim_Es_Semara_Region.html

 

amtoudi1amtoudi2amtoudi3amtoudi4amtoudi5

Petit pique nique acheté chez un petit épicier du village, puis nous sommes partis dans les gorges. Nous avons pu nous baigner dans les piscines naturelles. Nous en avons encore pris plein les yeux.

 

amtoudi6amtoudi7amtoudi8amtoudi9amtoudi10amtoudi11amtoudi12amtoudi13amtoudi14amtoudi15amtoudi16amtoudi17amtoudi18amtoudi19amtoudi20amtoudi21amtoudi22amtoudi23amtoudi24amtoudi25amtoudi26amtoudi27

 

Au retour nous nous sommes arrêtés visiter le petit agadir d’Aglouy qui surplombait les gorges. Un agadir est un grenier collectif fortifié, avec des tours de guet pour surveiller toute tentative d’intrusion dans la vallée; La fonction d’un agadir consistait à stocker et protéger les récoltes du village et également les richesses.

 

Le gardien nous y attendait après que nous l’ayons appelé pour le prévenir de notre passage. Il nous a fait découvrir les petits recoins de ces lieux de stockage. Tellement d’histoire dans ces petites pièces.

 

grenier18grenier1grenier2grenier3grenier4grenier5grenier6grenier7grenier8grenier9grenier10grenier11grenier12grenier13grenier14grenier15grenier16grenier17

 

Nous avons ensuite dine dehors dans la cour de l’auberge. Il y avait un autre couple qui dormait devant l’auberge dans son camping car. Nous avons appris à jouer au 5000 avec eux des le petit déjeuner du lendemain.

 

auberge1auberge2auberge3auberge4auberge5auberge6auberge7auberge8auberge10auberge11auberge9

 

Nous sommes ensuite partis à pieds pour découvrir le grand Agadir d’Id Aïssa, datant du XIIeme siecle et ayant été utilisé jusqu’en 1956, celui que l’on peut voir dès l’arrivée sur Amtoudi. Nous avions aussi appelé le gardien. Nous avons visité ce deuxième grenier. Ils sont tous les 2 tellement différents, de par leur taille, leur éclairage, leurs pièces de stockages, bien que leurs histoires soient similaires.

 

agadir1agadir2agadir3agadir4agadir5agadir6agadir7agadir8agadir9agadir10agadir11agadir12agadir13agadir14agadir15agadir16agadir17agadir18agadir19agadir20agadir21agadir22agadir23agadir24agadir25agadir26agadir27agadir28agadir29agadir30agadir31agadir32agadir33agadir34agadir35agadir36agadir37

 

Nous devions ensuite repartir vers Atlantica Beach mais nous avions tellement envie de repasser un moment dans les gorges. Nous avons a nouveau pris un pique nique et avons marché dans les gorges un peu plus loin que la veille. Nous étions au milieu des lauriers roses dans une piscine naturelle remplie directement par une petite source. Nous avons passé un super dernier moment, un moment volé comme on aime le dire…

 

gorges1gorges2gorges3groges5gorges6gorges7gorges8gorges9gorges10gorges11gorges12

 

La réalité nous a vite rattrapé. De gros nuages d’orages sont apparus. Nous avons rangé vite fait nos affaires, et sommes repartis aux pas de course au 4×4. Après être sortis de la ville, nous voyions au loin les orages prendre de l’ampleur.

 

gorges13retour1retour2retour3retour4retour5

 

Nous avons roulé vers notre maison.  En route nous avons croisé un jeune motard paniqué par la situation sanitaire. Il devait rejoindre la Maurétanie mais les frontières étaient déjà fermées. Du coup il voulait tout faire pour rentrer en France sans laisser sa moto. Il nous a suivi jusqu’à notre camping mais les gardiens lui ont refusé l’entrée car lui était arrivé au Maroc début mars et il pouvait être porteur du virus. Il a passé la nuit dans un appartement de notre petit épicier, et puis il est remonté !! On ne sait pas ce qu’il est advenu de lui.

 

Confinement

 

Le 16 mars, le confinement a été annoncé au Maroc, alors qu’il n y avait que 5 cas. Nous étions tellement contents de notre dernier séjour dans le sud du Maroc. Nous avons vécu un confinement de rêve dans notre petit camping. Il y avait peu de monde, l’ambiance y était sympathique. Nous avons pu créer de liens forts avec nos compagnons de confinement. Les enfants se sont éclatés, bien que cela devenaient pesant d’être enfermés sur la fin, l’envie de surf et de liberté étaient très forte.

Retour en France

 

Nous sommes restés confinés jusqu’au 7 juin dans notre camping, puis nous avons repris la route pour Tanger Med ayant eu l’opportunité de prendre un ferry le 9 juin pour rentrer en France, en compagnie de nos amis  Julien, Erika, Clara, Antoine et Victoria, alias “LesVilledumonde”.  Nous sommes arrivés à Malaga puis avons traversé l’Espagne avant de nous poser en France. Nous avons hâte de reprendre notre voyage en septembre. Pour le moment le destin faisant bien les choses Adrien commence un boulot le lendemain de notre arrivée chez nous.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

10 réactions au sujet de « OBJECTIF PLAGE BLANCHE »

  1. Il fallait faire durer le Maroc …
    superbe randonnée, et je trouve les sites tellement propres, (à part le camping au chat mort), on pourrait en prendre de la graine en France.
    J’espère que vous n’avez pas eu froid à votre arrivée en France, alors bon séjour ici, la France regorge de beaux coins, mais en été il faut dénicher ceux qui ne sont pas trop fréquentés.
    Bises à vous 4

    1. coucou bédou, désolée pour ma réponse tardive. il est évident que notre retour en France n’a pas été simple avec la pluie et un temps plus frais. mais depuis le soleil est revenu et les jours défilent à une vitesse folle. Il reste encore un article pour illustrer notre route retoru du maroc. j’espere arriver à le mettre en ligne rapidement. gros bisous

  2. Que de souvenirs … Extraordinaire. Certaines photos me rappellent de très bons moments vécus il y a des années en Afrique du Sud (petits déj trop bons, le désert, les endroits reculés sans personne, …). Quelle vie ! MERCI DE NOUS PARTAGER TOUT CA. On croyait y être ! Hâte de vous serrer dans mes bras !

    1. il est évident que cela me rappelle a moi aussi de tres bons moments passés en afrique en famille. J’espere que le nouvel article ne va pas trop tarder. C’est un article sur notre retour il serait temps car cela fait un mois et demi que nous sommes de retour en france.

  3. Quel dépaysement !! Toutes ces photos me font balancer entre nostalgie d’un voyage dans le haut Atlas et envie d’y retourner. Merci pour ce récit et toutes ces belles images

    1. contente que toutes ces photos et cet article permettent de voyager notamment dans ce contexte actuel de pandémie. désolée pour la réponse aussi tardive.

  4. Wouah ton voyage donne envie, surtout les oasis et la plage (je suis une fille qui aime l’eau) !
    Les enfants ont l’air d’avoir apprécié le périple !
    Dis-moi j’ai une question, pour être nomade, il faut avoir un travail à distance n’est-ce pas ? comment vous gérez la chose ?
    Et du côté des enfants par rapport à l’école tu fais l’IEF ?
    Merci pour ta réponse,
    belle journée à toi !
    Efi

    1. Coucou…les enfants se sont éclatés pendant notre voyage malgré le confinement.
      Pour une vie nomade effectivement un travail digital c est top. nous avons du mal a nous y mettre car nous ne sommes pas du tt informatique. Mais nous y songeons. Nous voyageons du coup 8 mois de l année et revenons pour bosser la saison d été et renflouer les caisses. J’ ai aussi la boîte de couture. Très bientot les articles seront en ligne.
      Pour l école depuis septembre on fait l ief. On est passe par Passeducation pour cette année. C est top. Pour la 6eme de notre fille on cherche encore un support adapté. Mais on y repars cette année. Les enfants adorent !! N hésites pas si tu as d autres questions … Bonne journée Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :