CONFINES AVEC “LESVILLEDUMONDE”

CONFINES AVEC “LESVILLEDUMONDE”

 

lesvilledumonde

Voici le portrait de la famille avec qui nous avons eu la chance de partager cette période singulière de confinement, les 84 derniers jours. Erika et Julien ont choisi le même mode de vie que le notre à peu près au même au moment que nous. Ils vivent dans leur camping car Dom. Clara, Antoine, Victoria, Valentine et Jules forment une belle équipe. La séparation va être difficile. Nous allons tourner ensemble la page de cette aventure car nous prenons le ferry et partons en convoi pour Tanger demain. Au programme 2 jours de route, puis 7 heures de bateau. Nos routes se sépareront après Malaga. Mais ce n’est qu’un au-revoir, nous nous croiserons sûrement à nouveau sur les routes de la vie.

 

Depuis combien de temps êtes vous au Maroc? Et quand aviez vous prévu de rentrer?

Nous sommes arrivés au Maroc le 22 janvier et nous avions prévu de rester 3 mois, soit le délai maximum sans avoir à refaire de Visa.

 

Comment avez vous vécu l’annonce du confinement?

Dans un premier temps nous nous attendions à un confinement total. Le Maroc ayant pris des décisions similaires à l’Europe avec quelques jours de décalage, nous savions que le Maroc allait vite demander le confinement intégral.
Lorsque les frontières du Maroc ont été fermées nous étions à M’Hamid dans le désert et notre unique crainte était de nous retrouver confinés ici, dans notre camping-car sous des températures caniculaires. La première chose que nous avons faite, c’est de nous rapprocher d’un camping proche d’une ville moins isolée, au cas où.
Nous avions pris le chemin de Marrakech mais nous avons redouté des foyers de contamination. Finalement nous avons préféré retourner au Nord d’Agadir, près de la mer.

 

Comment vivez vous le confinement au sein du camping?

Après presque 3 mois de confinement, je pense que nous nous en sommes plutôt bien sortis ! Bien sûr, nous avons eu des périodes moins drôles aussi, comme l’annonce des 3 semaines de confinement supplémentaires (ça je crois que ça a été le coup de massue!) le moral des enfants a parfois été en berne, comme nous finalement.
Mais dans l’ensemble l’ambiance était plutôt sereine, nous ne regrettons pas le choix du camping. Être près de la mer, au soleil, à 10 véhicules en moyenne et deux autres enfants pour jouer avec les nôtres ! C’est un confinement de privilégiés …
Le plus compliqué à gérer, c’est l’immobilité, la sédentarité, alors que quelques mois plus tôt nous quittions notre confort pour embrasser une vie nomade, pleine de liberté. Les imprévus font partie du voyage !

 

Si vous souhaitez rentrer en France, pourquoi?

Nous n’avons pas d’impératifs en France, si ce n’est le bonheur de revoir nos proches et quelques aménagements de Dom’ avant la suite du voyage.
Difficile de se projeter maintenant que tout est encore à l’arrêt au Maroc, mais nous espérons pouvoir visiter quelques endroits après le déconfinement. Si nous pouvions reprendre un bateau au plus tard début Juillet ça serait parfait !

Pensez vous que cette pandémie aura un impact sur vous? Changerez vous des choses dans votre façon de vivre?

La pandémie n’a fait que confirmer notre mode de vie : une vie de nomade, en famille, loin de la surconsommation.

 

Avez vous des voyages de prévu? Pensez vous les réaliser?

Après avoir changé deux trois petites choses dans le camping-car, nous repartirons de France fin Juillet je l’espère. En Europe, là où les pays voudront bien nous accueillir ! Nous misons beaucoup sur l’Ecosse, mais on verra… Et nous allons commencer à réfléchir à passer le camping-car vers le Canada. Normalement pour la fin de cette année.
Nous le savions déjà mais nous en prenons encore plus conscience, nous ne pouvons rien prévoir.

 

 

Lors de ce confinement, Julien a fait une vidéo sur sa chaine YouTube où il a mis en scène nos 2 familles, ou plutôt nos 2 maisons!!

 

https://youtu.be/5LGJzt4Etqg

 

Vous pouvez aussi suivre leurs aventures sur Facebook https://www.facebook.com/lesvilledumonde/ , et Instagram https://www.instagram.com/lesvilledumonde/?hl=fr ainsi que sur leur blog http://www.lesVilledumonde.com/

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réactions au sujet de « CONFINES AVEC “LESVILLEDUMONDE” »

  1. Merci pour cette mise en lumière des “Villes du monde”. J’espère qu’ils pourront embarquer leur camping-car vers le Canada comme ils le souhaitent prochainement. Je vais aller les suivre de ce pas, cela me rappellera de bons souvenirs 😉

    1. merci pour votre message. nous avons passé de supers moments avec eux. on leur souhaite de pouvoir continuer leur projet vers les états unis des septembre. a très bientot sur notre blog.

  2. Chers Valérie et Adrien,
    cette situation exceptionnelle (on espère qu’elle le restera !) vous a permis de nouer des liens exceptionnels. Vous semblez les derniers à partir du camping. Avez-vous une date d’embarquement qui se profile à l’horizon ?
    Hayo est confiné au Pérou depuis mi mars en auberge de jeunesse au moins jusqu’au 30 juin et l’annonce fin mai de ces 5 semaines supplémentaires ont été un coup dur dont il se remet petit à petit, mais rien n’indique que le déconfinement se fera en juillet !!!
    Pauline perd son travail et son visa à cause du problème d’emploi en Nouvelle Zélande suite au Covid19 et espère trouver une solution pour rester là-bas.
    Ils gardent le moral malgré tout.
    J’espère que vous gardez aussi le moral et votre sourire, la tête pleine de toutes ces belles images et souvenirs de vos merveilleux voyages.
    A bientôt

    1. coucou doumiche,
      effectivement nous étions les derniers à partir du camping. ils restaient 3 personnes, mais des gens qui voulaient attendre l’ouverture des frontières en juillet, mais rien est sur.
      Nous avons pris un bateau le 9 juin dernier, sommes en france depuis le 11 juin. Adrien a repris le chemin du bouot depuis le 12 juin. Tout s’est enchainé très vite. Pauline et Hayo doivent etre un peu perdu dans leur projet avec toutes ces perturbations suite à la pandémie. Ce n’est absolument pas simple. J’espère que chacun des deux pourra trouver la solution qu’ils souhaitent pour rester ou non sur place. On est très heureux d’être rentré mais en meme temps frustrés que cela se soit fait aussi vite, et que nous n’ayons pas pu faire tout notre périple . Mais ce n’est que partie remise, nous esperons vraiment pourvoir y retourner en janvier prochain. A très bientot. Nous t’embrassons tous les 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :