NOS DEBUTS A TAHITI

NOS DEBUTS A TAHITI

Notre première semaine s’est déroulée tranquillement. N’ayant pas loué de voiture immédiatement nous étions limité à rester sur notre spot de folie. Cela nous convenait très bien, car nos corps avaient bien besoin de s’habituer au décalage horaire.

Nos journées débutent bien tôt comparée à notre rythme en France. Nous sommes debouts en général aux alentours de 6H. Nous commençons par un petit bain dans le lagon, puis le meilleur moment de la journée culinairement parlant, le petit déjeuner.

reveilreveil1reveil2reveil3reveil5surfaureveil

Nous nous sommes promenés dans les alentours du Lodge, notamment sur la plage de Taharuu. Pour y accéder il nous a fallu marcher sur des rochers longeant le lagon. Cette plage est magnifique de par son cadre au milieu d’une végétation luxuriante, son sable noire et ses belles vagues qui en font le paradis pour les surfeurs. Nous avons beaucoup profité de notre plage, et avons fait de nombreuses plongées avec nos palmes, masques et tubas. C’est fou cette alternance de patates de corail remplies de poissons, ainsi que ce sable blanc. Nous avons pu croiser un requin pointe noir, une raie, de nombreux poissons colorés.

plagetaharuu5plagetaharuu6

 

Les enfants ont trouvé des noix de coco. Alexy leur a fait découvrir le secret pour les ouvrir et déguster l’eau de coco ainsi que sa chaire. Il faut mettre la coque de la noix de coco sur une pioche et donner des à coups afin de retirer cette coque qui est réutilisée en éponge par exemple. Ensuite il faut couper la noix de coco avec une machette afin de l’ouvrir en deux. Apres tout cet effort reste à  déguster l’eau de coco!! un vrai régal!! Puis il faut décoller la chair de la noix de coco…. Quel plaisir de faire ça soit même, la saveur en est encore meilleure.

prepacoco1prepacoco2prepacoco3prepacoco4

Adrien à pu dès son arrivée regoutter aux joies de la rame et du surf en partageant de jolies sessions avec Alexy.

 

 

Enfin le soir venu, après une bonne douche vers 17h45, nous sommes tous à la plage pour THE moment, le sunset!! Et oui, nous reprenons nos bonnes habitudes d’en prendre plein les yeux avec toutes ces couleurs chaque soir différentes!!

soiree1soiree2soiree3soiree4

 

Le soir nous ne faisons pas long feu. Les enfants sont couchés vers 19h30/20h et nous suivons en général assez rapidement.

 

Nous avons des voisins au Lodge, Xavier et Mélanie, qui sont la depuis 2 mois déjà avec leurs deux enfants de 4 ans et 16 mois, Seth et Lio. Ils nous ont gentiment prêté leur voiture un matin afin que nous puissions aller à la poste pour prendre une carte SIM tahitienne. Nous en avons profité pour acheter des fruits vendus en bord de route (corossol, bananes, papayes, ananas) Pour nos courses habituelles nous y allons à pieds car c’est juste au bout de la rue. Nous découvrons chaque jour la flore extraordinaire présente ici.

fruitsetalfuitsflore1flore2flore3flore4flore5flore6flore7

 

Bien que nous soyons au paradis, nous avons repris l’école avec les enfants. Ils ont la joie de faire leu récré dans l’eau au milieu des poissons. L’avantage de notre choix de vie.

Samedi soir, au Lodge nous avons partagé un repas tous ensemble. Chacun à apporter quelques choses. Nous avons pris l’apéro autour d’un feu sur la plage!! Un moment bien convivial qui s’est terminé autour d’un barbecue.

soiree5soiree6

 

Nous nous sommes couchés bien tard, aux alentours de 22h!! Celà peut faire rire, mais quand on commence la journée au lever du jour il est vrai que le soir une fois le soleil couché on a vite envie d aller nous allonger.

Dimanche après l’école, Lovina, la femme d’Alexy nous a appris à raper la noix de coco. C’est assez physique. Nous avons tous testé mais c’est surtout Adrien et Loïc, une autre voisin qui aide Alexy dans les travaux de rénovation de son lodge, qui s’y sont collés.

cocorapee1cocorapee2cocorapee3cocorapee4cocorapee

 

Une fois la coco râpée, nous l’avons mise dans un torchon que nous avons resserré au maximum pour en extraire le lait.

laitoco1laitcoco2

 

Ensuite nous avons retiré le superflu de coco dans les coques de coco afin d’en faire des bols.

bolscoco

 

Lovina a fait cuire des Uru au feu de bois, les fruits de l’arbre à pin. Il ne faut pas être pressé car pour les déguster il faut que la coque soit complètement brulée. Ensuite il faut les laisser refroidir un peu, puis peler la peau.

uru

 

Avec tout ça nous avons eu droit de gouter à un plat traditionnel: le uru puatoro. Dans le fond de l’assiette il faut écraser le uru puis mettre le puatoro (cornedbeef acheté en boite, qui est cuisiné avec des oignons) puis arroser avec le lait de coco du jour!! C’était très bon. Tout cela était accompagné de potimarron au lait de coco.

urupuatoro

Lovina nous avait fait aussi un tempura de mulet que loic avait péché le matin même. Valentine s’est régalé de ce poisson (et nous aussi). Habituellement elle n’est pas fan de poisson!!!

tempurapoisson

 

Après ce déjeuner festif nous avons eu la joie de retrouver Marie-Laure, David, Lucia et Gabriel. Nous les avions rencontré cet été au grand Crohot. Ils ont eux aussi vendu leur maison pour vivre une vie différente avec leurs enfants. Ils sont arrivés plus de 15 jours avant nous sur Tahiti. Nous avons passé l’apres midi dans l’eau et la soirée à parler de nos impressions de ce coin de paradis.

https://www.instagram.com/ousontils/?hl=fr

 

avecles clergeau

 

Lundi matin, nous avons eu la joie de faire nos autotests Covid donnés à l’aéroport juste avant le petit déjeuner.

test4test1test2test3

 

Nous avons ensuite décidé de partir à l’aventure en bus à Papeete pour aller chercher une voiture afin de pouvoir découvrir un peu plus en profondeur Tahiti. On nous avait dit qu’il ne fallait pas être pressé, qu’il n’y avait pas vraiment d’horaire pour prendre le bus. Une fois à l’arrêt de bus, nous n’avons attendu que quelques minutes. Nous avons été accueilli par Déborah, qui travaille la depuis plus de 40 ans. Un vrai rayon de soleil avec qui nous avons discuté tout le trajet. Nous sommes restés dans ce vieux bus jusqu’à l’aéroport. Pour descendre, les gens crient et hop, Déborah se met sur le coté peu importe ou elle est , cela peut être au milieu du rond point!! Une expérience bien typique. Jules s’est endormi au cours du trajet, le décalage horaire n’était pas tout à fait digéré encore.

bus1bus2bus3bus4

 

A l’aéroport nous avons récupéré notre petite voiture bleue, une Kia Picanto, chez Hertz. Après le 4×4 nous avons l’impression d’être dans un pot de yaourt mais quel bonheur d’être libre d’aller ou l’on veut.

voitureloc

 

Nous avons immédiatement pris la route pour le marché. Nous avons du demander à plusieurs reprises où il se trouvait, nous tournions autour en fait!!

Nous adorons ces ambiances de marché. Nous avons trouvé des fruits et légumes. Puis nous avons pris deux plats à emporter pour le déjeuner que nous avons dégusté sur un mange debout à la tahitienne dans le marché. Nous avons gouté les aubergines farcies au poissons avec du riz ainsi qu’un sauté de viande avec des légumes croquants et des spaghettis.

marchepapeete4marchepapeete1marchepapeete2marchépapeete3

 

Nous ne sommes pas restés des heures dans le centre de Papeete car nous devions repasser par le studio pour déposer nos tests avant 15h au dispensaire de Papara.

dispensairetest

 

Fin de journée à la plage de Taharuu, les enfants ont pu observer des anguilles d’une taille folle dans la rivière, et Adrien les vagues. Petite plongée dans le lagon.

plagetaharuu4plagetaharuu1plagetaharuu2plagetaharuu3

 

Puis superbe coucher de soleil avec John, notre voisin qui est passé en Va’a juste au bon moment.

 

sunset1sunset

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

3 réactions au sujet de « NOS DEBUTS A TAHITI »

  1. ia orana
    Merci de continuer à nous faire rêver, profitez-bien.
    Tahiti est aussi très concernée par la covid, comment cela se traduit-il pour vous ?
    Je n’ai pas trouvé de traduction pour vous embrasser, alors en français je vous fais plein de bisous

  2. Chère Valérie : MERCI !!! C’est un régal de suivre vos aventures. La voiture a un look et une couleur renversante 🙂 Et Valentine a aimé du poisson !! Il faut essayer les champignons du coin à présent 😉
    GROS BISOUS !!!!

    1. Pour le moment, les champignons ne sont pas au gout du jour. rien que le nom ca la rebute, mais bon on ne perd pas espoir!!
      on est ravi de vivre tout ce que l’on découvre, mais surtout de vous les partager. Bon courage à vous pour ces moments compliques actuellement avec la pandémie. Gros bisous a vous 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :