LAC VAIHIRIA

LAC VAIHIRIA

Cette randonnée nous attirait depuis bien longtemps!! Alors nous voila parti…

Depuis Mataiea, nous avons tourné côté montagne dès que nous avons vu le panneau “Lac bleu ouvert”. Nous avons roulé sur une petite route. A un moment nous avons eu l’impression d’être chez des gens, mais ils nous ont expliqué que nous pouvions nous garer un peu plus loin, au niveau du pont. C’est le début des passages à gué, et avec notre petite voiture il est impensable de tenter de le franchir.

Nous nous garons, et partons donc vers le lac vert, situé à 400M de hauteur.

 

Début de marche sous la pluie

Encore une fois, nous nous retrouvons comme des lilliputiens au milieu d’une nature extraordinaire. Au bout de quelques minutes de marche, nous nous sommes retrouvés sous une pluie battante. Heureusement nous étions juste devant une petite cabane avec une bâche qui nous a permis de nous abriter quelques minutes. Nous sommes ensuite repartis sous une petite bruine, “nous ne sommes pas en sucre” comme on a l’habitude de le dire. Mais une deuxième ondée nous attendait quelques minutes plus tard. Nous nous sommes abrités comme nous le pouvions sous les arbres, mais ce ne fut pas très efficace. Nous étions bien mouillés, mais toujours aussi motivés pour continuer cette marche.

 

Premier barrage

Nous sommes arrivés au premier barrage. Dans le fond  on peut voir une petite maison et une étendue d’eau assez verte. C’est à partir de ce moment la que nous avons commencé à voir des cascades un peu partout dans la montagne. Certaines sont assez franches et pour d’autres, on a l’impression d’avoir une eau gluante qui coule le long des racines des végétaux.

La montée se fait gentiment mais surement. Tellement de choses à regarder.

Lac bleu

Tout est émerveillement. Vous l’aurez compris à force de lire nos articles que nous sommes tombés amoureux de cette végétation luxuriante.

Nous sommes doublés en plein effort par des quads. L’arrivée n’est plus très loin. Il faut encore marcher un peu pour le lac bleu. Quel spectacle autour de nous quand nous l’approchons. De multiples cascades un peu partout, mais surtout une autre beaucoup plus grande et majestueuse qui se déverse dans le lac bleu. Nous y sommes enfin!! Mais ce n’est pas tout à fait terminé.

 

 

Lac vert, Lac Vaihiria

Le lac vert se mérite vraiment. Il y a une vraie côte à gravir… Et la il a fallu remotiver les enfants. C’est vraiment la seule partie difficile de ce parcourt.  Un kilomètre de grosse montée, mais avec une vue sur la vallée. On a compté nos pas, on a chanté et on a fini par arriver dans un cadre de folie après 2h30 de marche.

Le lac est apparu sous nos yeux. C’est un cadre de folie que les gens qui viennent en voyage à Tahiti, découvrent généralement en 4×4 en faisant la traversée Papenoo – Mataiea.

Le temps est resté couvert mais nous n’avons pas eu de pluie. Nous avons pu nous poser sur des pierres sur le chemin pour déguster notre pique nique bien mérité. Derrière le lac, de nombreuses falaises montagneuses laissent paraitre des cascades. C’est vraiment un joli spectacle. Un petit rayon de soleil nous a permis de nous sécher un peu!!

Nous sommes restés une trentaine de minutes près du lac. Les touristes en quads se sont baignés dans cette eau qui ne nous disait pas grand chose, assez étonnant quand on sait que nous sommes des watermen.

 

La descente

Nous avions repris assez d’énergie pour la descente. Le premier kilomètre il fallait faire attention au vue de la pente de ne pas glisser sur des feuilles mortes ou sur de la mousse. Puis nous avons marché tranquillement en observant tout autour de nous. Et oui la vue est différente à l’aller et au retour bien que nous soyons dans le même cadre.

Lors de cette descente 3 véhicules 4×4 nous ont dépassé. Un des guides nous a demandé si tout allait bien, si nous n’avions besoin de rien. C’est adorable de voir l’attention des polynésiens vis à vis de nous. Nous avons été très touchés.

Il faut toutefois noter que cette marche ne peut pas se faire les pieds au sec. Il y a de nombreux franchissements de cours d’eau, ou de grosses flaques tout simplement dues aux nombreuses pluies.

C’est un niveau assez simple, mais avec 18 kilomètres aller/retour.

Il nous aura fallu 2h45 pour retrouver la voiture, soit un peu plus de 5h pour faire l’aller-retour.

On remet ca!

Nous avons tellement apprécié cette ballade que nous l’avons refaite. Et nous sommes partis un jour sous une pluie diluvienne qui a duré 20 minutes. Nous étions à essorer complètement. Mais nous nous disions que le temps allait changer. Et effectivement le ciel s’est un peu éclairci et la pluie s’est arrêtée. Bien que trempés jusqu’au retour, nous avons vraiment apprécié y retourner. Et nous avons eu une autre vision. C’est toujours magnifique, mais le niveau de l’eau était bien inférieur à la fois précédente. L’eau a été utilisée pour fabriquer de l’énergie. les berges du lac sont artificielles. La vue reste imprenable sur les montagnes et les cascades.

Lors de notre descente nous avons été doublés à nouveau par trois 4×4. Le premier s’est arrêté pour nous proposer de monter, ou pour nous donner de l’eau. Le deuxième n’a pas prêté attention à nous. Et le troisième s’est arrêté. Le guide est sorti rapidement de son véhicule pour nous proposer des bananes qu’il avait dans une glacière. Puis il nous a offert des parts de pain coco posées sur une grande feuille. Nous avons été très touchés par autant de bienveillance. Le lendemain nous l’avons appelé pour le remercier. Lui aussi fut touché par notre appel!!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réactions au sujet de « LAC VAIHIRIA »

  1. 18 km et de la pluie, bravo les randonneurs.
    Ce n’est pas la nouvelle année qui va changer quelque chose pour vous, meilleurs vœux pour toutes ces découvertes, ces expériences, ces rencontres, gardez la santé, le moral, la joie de vivre. Je vous embrasse très fort

    1. Rien ne nous arrete, on profite à fond c’est top!! on te souhaite à toi aussi une merveilleuse année. On t’embrase tres fort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :